QUI EST SAI ?

Note de l'éditeur : Dans ce discours de 1974, Sathya Sai Baba aborde la question de Dieu, de l'Amour et de sa condition d'Avatar. Il expose les raisons pour lesquelles il matérialise des objets et les donne aux gens.
Il explique aussi ce que signifie "Sai Baba".

Discours de SAI BABA du 9 juin 1974

"Dieu est insondable. On ne peut L'atteindre dans le monde objectif extérieur. Il est au centre même de tout être. Les pierres précieuses ne flottent pas entre ciel et terre, elle doivent être recherchées dans les profondeurs de cette dernière. Recherchez Dieu dans les profondeurs de votre être, et non dans la nature tentatrice et kaléidoscopique. Le corps vous a été donné dans ce but élevé, mais vous en faites mauvais usage, telle la personne qui utilise quotidiennement pour cuisiner un vase en or orné de pierres précieuses, qui lui a été légué en héritage.
L'homme chante les louanges de Dieu, omniprésent, omniscient et omnipotent, mais il ignore Sa présence en lui-même ! Bien sûr, nombreux sont ceux qui décrivent les attributs de Dieu et déclarent qu'Il possède telle et telle qualité. Mais en fait, il ne s'agit que de leurs propres conjectures, et du rejet de leurs propres prédilections et préférences.
Qui peut affirmer que Dieu est ceci ou cela ? Qui peut affirmer que Dieu n'a pas telle forme ou ne possède pas tel attribut ? On ne peut emporter de la vaste étendue de l'océan que ce que peut contenir le récipient qu'on apporte au rivage. A partir de cette quantité recueillie, on ne peut mesurer qu'une petite partie de l'immensité.Chaque religion définit Dieu dans les frontières qu'elle a tracées et prétend ensuite L'avoir saisi en totalité. Comme dans l'histoire des sept aveugles qui décrivaient un éléphant comme un pilier, un éventail, une corde ou un mur parce qu'ils n'avaient de contact qu'avec une partie de l'animal et ne pouvaient dès lors appréhender la bête entière, les religions également n'en considèrent qu'une partie et affirment que leur vision est complète et totale.
Chaque religion oublie que Dieu possède toutes les formes, tous les noms, tous les attributs et correspond à toutes les affirmations. La religion de l'humanité est la somme et la substance de toutes ces fois partielles. Car il n'existe qu'une religion, c'est la religion de l'amour. Les différents membres de l'éléphant, qui semblaient des entités séparées et distinctes aux chercheurs non-voyants de leur vérité, étaient tous animés et activés par un seul flot de sang. Les différentes religions et les différentes fois qui se considèrent comme séparées et distinctes, sont toutes animées par le même flot d'amour.
Le sens optique ne peut visualiser la Vérité. Il ne donne qu'un renseignement faux et stérile. Par exemple, il y a ceux qui observent Mes actions et déclarent que Ma nature est ceci ou cela. Ils sont incapables de mesurer le caractère sacré, la majesté et la réalité éternelle qui sont en Moi. Le pouvoir de Sai est sans limites. Il est éternel. Toutes les formes de "pouvoir" résident dans la paume de Sai.Mais, ceux qui prétendent M'avoir compris, les érudits, les yogis, les pundits (lettrés), les jnanis (ceux qui détiennent la connaissance spirituelle) ne connaissent que la manifestation fortuite et apparente d'une partie infinitésimale de ce pouvoir, à savoir, les "miracles". Ils n'ont pas cherché à prendre contact avec la source de tout Pouvoir et de toute Sagesse disponible ici à Brindavan. Ils se contentent de l'opportunité d'étaler leurs connaissances livresques et leur savoir relatif aux traditions védiques, sans se rendre compte que la personne qui a engendré les Vedas se trouve parmi eux, par amour pour eux.
Il en a été toujours ainsi. Les gens peuvent se trouver très près (physiquement) de l'Avatar, mais ils passent toute leur vie en ignorant leur bonheur, en exagérant le rôle des miracles qui, comparés à Ma gloire et à Ma majesté sont aussi élémentaires que la taille et la force d'un moustique par rapport à l'éléphant sur lequel il se pose. Par conséquent, lorsque vous mentionnez ces "miracles", Je ris intérieurement en M'apitoyant sur vous qui perdez si facilement la précieuse conscience de Ma réalité.
Mon pouvoir est incommensurable. Ma vérité est inexplicable, insondable. Je vous annonce ceci car le besoin s'en fait sentir. Mais ce que Je vous offre actuellement ne représente qu'une "carte de visite". Laissez-Moi vous dire qu'en ce qui concerne des déclarations formelles sur la Vérité par des Avatars, seul Krishna les a faites aussi clairement et aussi manifestement. Malgré Ses déclarations, vous remarquerez que ce même Krishna avait à plusieurs étapes de Sa vie, subi des échecs dans Ses efforts et Ses initiatives. Toutefois, vous devriez remarquer que ces échecs faisaient aussi partie de la pièce qu'il avait Lui-même conçue et dirigée.
Quand plusieurs rois Le supplièrent d'éviter d'engager la bataille contre les Kauravas (un groupe de familles dans le Mahabharata, célèbre épopée hindoue), Il avoua que Sa mission d'assurer la paix à la cour des Kauravas avait "échoué". Mais Il n'avait pas souhaité qu'elle réussisse. Il avait décidé que la guerre aurait lieu. Sa mission avait pour but de dévoiler la cupidité et l'iniquité des Kauravas et de les condamner aux yeux du monde entier.
Toutefois Je dois vous dire que sous le règne de l'actuel Avatar Sai, il n'y a pas lieu de monter une telle pièce avec des scènes d'échecs et de défaites ! Ce que Je veux doit s'accomplir. Ce que Je connais doit réussir. Je suis la Vérité et la Vérité n'a besoin ni d'hésiter, ni d'avoir peur, ni de fléchir.
Le mot "vouloir" est superflu pour Moi, car Ma grâce est toujours à la disposition des fidèles dont l'amour et la foi sont constants. Du fait que Je circule parmi eux, que Je parle et que Je chante, même les intellectuels sont incapables de saisir Ma vérité, Ma puissance, Ma gloire ou Ma vraie tâche en tant qu'Avatar. Je suis en mesure de résoudre n'importe quel problème aussi épineux soit-il. Je suis à l'abri des enquêtes les plus poussées et des calculs les plus minutieux. Seuls ceux qui ont reconnu Mon amour et qui en ont fait l'expérience, peuvent affirmer qu'ils ont entrevu Ma réalité. Car le chemin de l'amour est la voie royale, qui conduit l'humanité vers Moi.
N'essayez pas de Me connaître à travers votre vision extérieure des choses. Lorsque vous vous rendez au temple et que vous vous tenez debout devant l'image de Dieu, vous priez les yeux fermés, n'est-ce-pas ? Car vous sentez que seule la vision intérieure de la sagesse peut vous Le révéler. Par conséquent, ne Me demandez pas d'objets matériels insignifiants, mais ayez soif de Moi et vous en serez récompensés. Il n'en reste pas moins que les objets que vous recevez sont des signes de Ma grâce, fruits d'un amour débordant. Je vous dirai pourquoi Je donne ces bagues, ces talismans, ces chapelets... C'est pour prouver le lien existant entre Moi et ceux à qui Je Les donne. Lorsque le malheur les frappe, l'objet Me revient en mémoire en un clin d'oeil et repart en emportant Ma grâce de protection réparatrice. Cette grâce est à la disposition de tous ceux qui M'appellent par n'importe quel nom ou forme, elle n'est pas réservée uniquement à ceux qui portent Mes dons. L'amour est le lien qui gagne la grâce.
Réfléchissez au sens du nom "Sai Baba". "Sai" signifie "Divin", ai ou ayi, signifie "Mère" et Baba signifie "Père". Le nom indique Père et Mère divins. Les parents qui vous ont engendrés peuvent cultiver l'amour avec une certaine dose d'égoïsme, mais ce Sai à la fois Mère et Père, ne déverse son affection ou ne fait des réprimandes que pour vous conduire à la victoire dans la lutte pour la réalisation.
C'est pour cela que ce Sai est venu, afin d'accomplir la tâche suprême d'unifier l'humanité entière en une seule famille, par les liens de la fraternité; afin d'assurer et d'illuminer la réalité "atmique" en chacun, et de révéler le divin, qui est la base sur laquelle repose le cosmos entier; afin d'enseigner à tous à reconnaître l'héritage divin commun qui lie les hommes entre eux pour qu'ils puissent se défaire de leurs instincts inférieurs et s'élever vers leur but, la Divinité.
Je suis l'incarnation de l'Amour. L'amour est Mon outil. Il n'y a pas de créature sans amour Même la créature la plus inférieure s'aime. Et son soi, c'est Dieu. Par conséquent, en dépit du fait que certaines personnes pourraient ne pas L'aimer ou Le refuser, comme les patients atteints de malaria qui n'aiment pas les sucreries, ou les diabétiques qui refusent le sucre, il n'existe pas d'athées. Quant à ceux qui se vantent de leur athéisme, ils seront un jour guéris de leur maladie, ils seront attirés par Dieu et L'adoreront.
J'ai tenu à vous en dire autant sur Ma vérité car Je souhaite que vous réfléchissiez sur tout cela et que vous y trouviez votre bonheur, afin que cela vous incite à observer les disciplines qui vous ont été données et que vous progressiez vers l'auto-réalisation, la réalisation du Sai qui brille dans vos coeurs.
Il y en a qui ont le coup de foudre pour certains individus au mental perturbé qui, par des démonstrations hystériques, prétendent que Je parle ou agis à travers eux ! Croyez-moi, Je ne suis pas enclin à faire de telles absurdités ! Je n'utilise pas les autres comme médiums. Je n'en ai pas besoin. Je ne saute pas d'un côté à l'autre en jacassant ! Voyons donc, même ceux qui se torturent et infligent à leurs corps les peines de l'ascétisme des années durant, jusqu'à ce qu'ils soient envahis par des fourmilières et deviennent raides comme des troncs d'arbres, ont du mal à réaliser le Seigneur. Alors, comment ces oisifs qui mangent à leur faim et errent, esclaves de leurs sens, peuvent-ils gagner ce statut à si bon compte ? Leurs gestes, leurs paroles et leurs actions sont vides et futiles. Ceux qui brûlent l'encens à leurs pieds et les vénèrent Me tournent le dos et courent après le mensonge.
Car comment le "grand" peut-il flirter avec le mesquin et endosser l'habit de l'insigniftant ? Croyez-Moi, quand Dieu s'incarne, Il ne remplit point des réceptacles bon marché. Il n'embellit pas des objets de camelote et ne pénètre pas des corps impurs. Ne chantez pas les louanges de leurs faussetés, car vous ruinez ainsi ces malheureux. Traitez-les sévèrement et ils guériront. Ceux qui ont vu l'éclat du diamant ne se laisseront pas tromper par les babioles en verre. Le Seigneur est comme le diamant, appelez-Le par le nom de votre choix. Mais une babiole ne peut être transformée en diamant, quelle que soit l'intensité des louanges et la force des revendications."