POURQUOI JE

M'INCARNE ?

DISCOURS DE BHAGAVÂN BABA du 23 novembre 1968


Note de l'éditeur : Dans la dernière partie du discours de clôture de la 1ère Conférence Mondiale des Organisations Sri Sathya Sai à Bombay en mai 1968, Sathya Sai Baba déclare publiquement qu'il est l'Avatar et décrit sa mission : le rétablissement du Dharma (la droiture, la vertu, l'action juste).



« Je M'incarne d'ère en ère pour protéger les hommes vertueux, pour détruire ceux qui se complaisent dans le Mal, pour établir la Moralité et la Vertu sur une assise ferme. A chaque fois qu'asanthi (le désordre) règne de part le monde, le Seigneur s'incarne et prend forme humaine de façon à indiquer à l'humanité le chemin de la Paix. De nos jours, les conflits et la discorde détruisent la Paix et l'Unité tant dans les familles que dans les écoles, tant dans le domaine religieux que social, et toutes les nations sont en crise.
Les saints et les sages ont attendu avec impatience l'Avènement du Seigneur, les saddhus (sages) ont prié avec ferveur, et Je suis venu. Ma tâche principale consiste à faire revivre les Vedas (écritures saintes) et à protéger les fidèles, quelle que soit leur religion.
C'est uniquement grâce à votre vertu, votre maîtrise de vous-même, votre détachement des choses de ce monde, votre foi et votre constance, que les gens pourront avoir un aperçu de Ma Gloire. Vous ne pourrez vous baptiser Mes fidèles que lorsque vous vous en remettrez à Moi avec un abandon total et sans trace d'ego. Vous pourrez connaître la béatitude, grâce à l'expérience que l'Avatar confère. L'Avatar se comporte humainement, pour que les hommes puissent découvrir le lien de parenté qui les unit à la Divinité. Mais Il atteint également des niveaux surhumains de façon à les stimuler et faire naître en eux le désir de s'élever jusqu'à leur véritable nature, qui est, en réalité, purement divine. Il vient sous cette forme pour vous faire prendre conscience de la présence de la Divinité en chacun de vous et vous faire réaliser que c'est elle qui anime toute la création.
Les Avatars précédents, du nom de Rama et de Krishna, furent contraints d'éliminer un ou même plusieurs individus que l'on pouvait identifier comme ennemis d'un mode de vie dharmique (moral et empreint de Vertu) de façon à rétablir le Dharma (la Vertu). Mais de nos jours, pas un être humain n'est entièrement bon. Qui donc mérite la protection du Seigneur? Tous sont souillés par la méchanceté ou par d'autres vices. Qui pourrait bien survivre, si l'Avatar décidait d'éliminer les méchants ? Je suis donc venu avec l'intention de rectifier le buddhi (l'intellect) en appliquant différentes méthodes selon chacun. Je dois donner des conseils, aider, commander et parfois condamner, ou encore devenir votre ami, celui qui est toujours prêt à vous porter secours, de façon à vous faire abandonner vos mauvais penchants et vous ramener ainsi sur le droit chemin jusqu'à ce que vous ayez atteint le but final. Je dois faire découvrir aux gens la valeur inestimable des Vedas et des Sastras et des textes spirituels qui sont là pour indiquer les normes à suivre. Si vous M'acceptez et que vous dites "Oui !" Je répondrai moi aussi : "Oui ! Oui ! Oui !" Mais par contre, si vous Me reniez et que vous dites: "Non !", Je ferai écho : "Non !" Venez donc, faites votre propre expérience, examinez les faits et ayez la Foi. Voilà la meilleure façon de vous servir de Moi.
Dans aucun de Mes discours Je ne fais allusion à Sai Baba, bien que comme Avatar, Je porte ce nom. En fait, Je n'apprécie pas le moins du monde que l'on fasse des différences entres les diverses apparences du Seigneur, telles que Sai, Rama, Krishna. Jamais non plus, Je n'ai dit que l'une de ces incarnations était supérieure à l'autre. Continuez donc à rendre hommage à la forme de Dieu que vous avez choisie, selon les rites qui vous sont familiers, et vous vous rendrez compte que vous vous rapprochez de Moi. Car tous les noms et toutes les formes sont les miennes. Aucun besoin de changer la forme qui vous séduit le plus pour en adopter une autre après M'avoir vu et entendu.
Le moindre pas dans la carrière d'un Avatar est prédéterminé. Rama est venu pour alimenter les racines de Sathya (la Vérité) et du Dharma (la loi morale, la Vertu) et Krishna pour entretenir Shanti (la Paix) et Prema (l'Amour). A l'époque où nous vivons, ces quatre qualités sont menacées et c'est la raison pour laquelle cet Avatar a fait son apparition. Le Dharma, qui est allé se réfugier avec les ascètes au coeur de la forêt, doit être ramené dans les villes et les villages. Quant à l'anti-Dharma qui règne dans ces derniers, il doit être repoussé dans la jungle d'où il est venu.
Je suis venu pour vous donner la clef du trésor d'ananda (la béatitude) et pour vous enseigner comment faire jaillir cette source qui est en vous, car vous avez tous oublié le chemin du vrai bonheur. Si vous perdez cette occasion de vous sauver, c'est votre affaire. La plupart d'entre vous viennent ici pour que Je leur donne bibelots et camelote de toute sorte, ou bien pour être guéris de leurs maux, ou encore pour obtenir un quelconque avancement dans leur travail. Mais très peu viennent pour prendre ce que Je suis venu donner à tous : la Libération elle-même. Et même parmi ces personnes, seulement une poignée suivent la Sadhana (discipline spirituelle) recommandée, et arrivent au but.
Jamais votre intelligence humaine ne pourra sonder les voies du Seigneur, et même une intelligence brillante ne sera pas à même de le faire. Peut-être pourrez-vous recevoir certains bienfaits de Dieu, mais jamais vous ne pourrez L'expliquer Toutes les explications que vous pourriez donner ne sont que pures conjectures pour tenter de masquer votre ignorance sous de pompeuses expressions. Transformez plutôt votre conduite quotidienne, prouvant ainsi que vous avez vraiment eu de Moi un aperçu du secret qui permet de mener une vie élevée. Faites donc preuve de plus de fraternité, parlez avec plus de douceur et de maîtrise de soi, accueillez le succès comme l'échec avec plus de calme et de résignation.
A chaque instant, Je suis conscient du passé, du présent et du futur de chacun d'entre vous, et c'est pourquoi Je ne me laisse pas émouvoir aussi facilement ! Puisque Je connais votre passé, ma réaction est obligatoirement différente de celle à laquelle vous pourriez vous attendre. Si vous souffrez pour une raison ou pour une autre, dites-vous bien que c'est le résultat des mauvaises actions que vous avez accomplies délibérément au cours de vos existences précédentes, et Je permets donc que vous enduriez cette souffrance, vous donnant parfois quelques compensations. Je ne suis la cause ni du chagrin ni de la joie, car vous êtes vous-mêmes les artisans de ces deux chaînes qui vous entravent. Je suis Anandaswarupa (l'Incarnation de la Béatitude). Alors venez à Moi, prenez une fraction de cette Ananda, contemplez-la et laissez-vous envahir par Shanti (la Paix).
Les actions que J'accomplis sont les fondations sur lesquelles J'établis Mon oeuvre et J'exécute la tâche pour laquelle Je suis venu. C'est dans cet esprit que vous devez interpréter les actes miraculeux qui se produisent devant vous. Les fondations d'un barrage requièrent de nombreux matériaux. Sans ceux-ci il ne retiendrait pas les eaux longtemps. Les hommes doivent se servir de l'Incarnation du Seigneur de différentes façons, dans le seul but de s'élever spirituellement.
Le Seigneur n'a aucune intention de se faire de la publicité. Moi Je n'en n'ai pas besoin et aucun autre Avatar n'en n'a besoin. Quelle réclame pourriez-vous donc bien faire, et pour qui ? Pour Moi ? Que savez-vous donc sur Mon compte ? Vous dites une chose aujourd'hui et en déclarerez une autre demain. Non, votre foi est loin d'être inébranlable. Vous Me couvrez de louanges lorsque tout va bien et Me blâmez lorsque les choses ne vont pas comme vous le voudriez. Si vous commencez à faire du battage, vous tombez au niveau de ceux qui se disputent pour amasser des gains tout en dénigrant les autres et en chantant leurs propres louanges.
Partout où l'on étalera les richesses et où on les accumulera pour le simple plaisir de posséder, Je serai absent. Je ne vais que là où l'on donne de la valeur à la sincérité, à la foi et à la soumission à la Volonté du Seigneur. Seuls les esprits inférieurs se délecteront à faire de la propagande et à se complaire dans leur orgueil. Tout cela n'a rien à voir avec l'Avatar, car Il n'a aucun besoin de réclame.
Mon but est d'établir à nouveau le Dharma (la Vertu) et Mon propos est de l'enseigner et le diffuser partout. Les "miracles", comme vous les appelez, ne sont là que dans ce but. Certains d'entre vous font remarquer que Ramakrishna Paramahansa a déclaré que les siddhis (pouvoirs acquis par la pratique du yoga) sont pour le saddhaka (aspirant spirituel) un obstacle sur la voie de la réalisation. Cela est tout à fait exact. Ces pouvoirs représentent un danger, car ils risquent d'entraîner le saddhaka loin du chemin spirituel et retarder sa réalisation. Il doit donc rester froid devant de telles manifestations, savoir que cela ne représente qu'une étape et que ce n'est pas le but final. D'autre part, il risque de succomber à la tentation de faire étalage de ces pouvoirs, augmentant ainsi son orgueil. Ceci est le bon conseil dont tout aspirant devrait tenir compte. Mais dans mon cas, l'erreur est justement de Me comparer à ce saddhaka que Ramakrishna voulait aider, guider et avertir. Les siddhis en effet relèvent de la nature de l'Avatar. Ainsi la création de choses matérielles, création qui est spontanée et durable, dont le seul but est de protéger et de gratifier les fidèles, la préservation et la destruction, ne peuvent-elles survenir que par le pouvoir du Tout-Puissant et par Son seul pouvoir.
Les cyniques critiquent sans même savoir de quoi ils parlent. Ils n'auront une chance de Me comprendre que s'ils se décident à étudier les Sastras (écritures saintes) et autres écritures, et s'ils ont le courage de faire leur propre expérience directe. Malheureusement, votre paresse innée vous empêche de vous soumettre à la pratique spirituelle nécessaire qui vous mettrait en mesure de connaître la nature de la Divinité. Il vous faut à tout prix éliminer cette fâcheuse tendance, sous quelque forme qu'elle se présente.
Voila Ma véritable mission, et comme vous le voyez, il ne s'agit pas seulement d'accomplir des guérisons, de consoler ou de soulager les misères individuelles. Non, Ma tâche est autrement plus importante, et le soulagement que Je peux apporter à certains est pour ainsi dire fortuit, comparé aux véritables desseins que Je me suis assignés. Ma mission est donc la protection des Vedas et des Sastras (écritures spirituelles) afin d'en montrer la valeur à tous les peuples. Je réussirai, rien ne pourra M'arrêter ou Me retarder, car lorsque le Seigneur décide de faire quelque chose, rien au monde ne peut L'en empêcher.
Vous avez probablement entendu certaines personnes prétendre que ce que Je fais n'est en réalité que de vulgaires tours de magie. Mais c'est une grosse erreur que d'interpréter la manifestation du pouvoir divin en ces termes. Les magiciens, en effet, font leurs tours pour gagner leur pain, la célébrité ou la fortune. Tout n'est que supercherie en ce qui les concerne. Mais dites-vous bien que jamais ce corps physique ne se prêtera à de telles activités. Ce corps est né comme concrétisation du désir qu'a le Seigneur d'aider l'Humanité, et cette résolution implique le soutien de Sathya (la Vérité). Le désir Divin est toujours un désir véritable. Souvenez-vous également qu'il n'y a rien que le Pouvoir Divin ne puisse accomplir. Il Peut transformer la ciel en terre, et inversement. Si vous mettez cela en doute, vous prouvez tout simplement que vous êtes encore trop faibles pour pouvoir saisir la grandeur même de l'univers !
Je suis venu pour exposer à chacun l'essence des Vedas et pour offrir ce don précieux à qui veut bien l'accepter. Je suis venu pour protéger le Sanathana Dharma, c'est-à-dire la sagesse des Anciens et la préserver de la destruction. Ma mission est de répandre la joie autour de Moi, et Je suis donc prêt à venir parmi vous, non pas une, mais deux ou trois fois, et aussi souvent que vous Me voudrez.
Il y en a beaucoup parmi vous qui, du fait que les gens viennent des quatre coins de l'Inde et même des pays étrangers jusqu'à Puttaparthi, pensent qu'il se déverse des fortunes dans les coffres du Nilayam (nom de l'ashram de Sathya Sai Baba). Mais laissez-Moi vous dire la vérité : Je ne prends ni ne reçois rien de personne si ce n'est l'amour et la dévotion. Cela est la règle que Je respecte depuis toutes ces années et les personnes qui viennent ici Me donnent la richesse de leur foi et le trésor de leur amour, voilà tout.
Beaucoup d'entre vous viennent Me voir parce qu'ils ont des problèmes de santé physique ou mentale. Ce ne sont là que des prétextes pour vous attirer jusqu'ici : la raison véritable de votre venue est de recevoir la Grâce et de renforcer votre Foi dans le Seigneur. Vous devez apprendre à accueillir avec joie les soucis de toute sorte, car ils vous enseignent le respect et l'humilité. Toutes les déceptions actuelles viennent de ce que les hommes courent après ce qui est éphémère et futile. Mais malheureusement ce genre de désir n'a pas de fin. Une fois que vous êtes devenus esclaves de vos sens, ils ne vous lâchent plus jusqu'à votre mort, et c'est une soif inextinguible. Je vous appelle auprès de Moi et vous fais même parfois don de choses matérielles pour que vous vous tourniez vers Dieu. Aucun autre Avatar ne s'était comporté ainsi jusqu'à maintenant, se déplaçant au milieu des foules, les consolant et les guidant pour les aider à s'élever spirituellement et à fouler le sentier de Sathya, Dharma, Shanti et Prema (la Vérité, l'Action Juste, la Paix et l'Amour).
Quelle que soit l'opinion que les gens se fassent de Mes actions et de Mes gestes, ils demeureront les mêmes. Je ne modifierai ni mes plans en vue du Dharmasthapana (restauration du Dharma), ni Mes discours, ni Mes gestes, ni Mes déplacements. Cela fait des années que Je M'en tiens à cette détermination, et Je suis déjà pleinement engagé dans cette tâche que Je Me propose de mener à bien : vous donner la foi et le courage nécessaires pour suivre le chemin qui mène à Prasanthi (la Paix Suprême). Je ne M'arrêterai pas et Je ne ferai pas un seul pas en arrière.
Même le plus grand de tous les savants ne peut Me comprendre avec comme seul appui, sa connaissance scientifique. Je suis toujours empli de joie suprême, et rien ne peut effacer Mon sourire. C'est la raison pour laquelle Je suis en mesure de vous rendre heureux et d'alléger votre fardeau. Je n'exulte pas si l'on Me porte aux nues et jamais Je ne Me décourage si l'on Me critique ou M'insulte. Très peu ont réalisé le but véritable de Ma venue en ce monde, mais pourquoi devrais-Je M'en inquiéter ? Lorsqu'on parle de choses qui Me sont innées, pourquoi devrais-Je en tirer gloire ? En ce qui Me concerne, Je dis toujours : "Oui, Oui, Oui !" Si seulement vous vous abandonniez au Seigneur, Il vous protégerait et vous guiderait. Le Seigneur Lui-même s'est fait homme dans ce but. Il déclare devant vous que c'est Sa véritable mission sur terre et qu'Il l'accomplira.
Je connais les doutes qui troublent votre coeur et vos aspirations les plus secrètes. Je réagis devant votre bonheur comme devant votre chagrin, car Je suis en vous. J'habite ce temple qu'est votre coeur Vous devez faire en sorte de ne pas perdre contact avec Moi, car c'est seulement lorsque le charbon est en contact avec les braises qu'il peut devenir charbon ardent.
Essayez donc de vous rapprocher de Moi, mais par le coeur, et vous serez récompensés, car vous aussi pourrez acquérir une fraction de cet amour suprême. C'est une grande chance qui vous est offerte. Soyez certains que vous serez tous libérés. Sachez une fois pour toutes que vous êtes sauvés. La plupart des gens hésitent à croire que les choses iront beaucoup mieux dans un futur proche, que la vie sera heureuse et pleine de bonheur, et que l'âge d'or fera à nouveau son apparition. Je vous affirme que ce Dharmaswarupa, ce corps divin, n'est pas venu en vain et qu'Il réussira à conjurer la crise qui menace l'humanité. »


Copyright : Sri Sathya Sai Books and Publications Trust, Prasanthi Nilayam, Inde